Ce que nous avons appris sur le métier de Muriel, pisteur-secouriste :

vendredi 8 février 2013
par  N. Ntoulos
popularité : 10%

Les secours

Le 5 février un pisteurs secouriste est venu nous expliquer son métier. Elle commence par sécuriser les pistes le matin pour éviter que les skieurs se blessent gravement ou s’éloignent des pistes pendant la journée. Quand des gens sont blessés ou qu’il sont perdus, les pisteurs ont des chien pour retrouver leur trace afin de les soigner ou les retrouver enfoncer dans la neige. Ils ont aussi une sorte de perche qu’on appelle une sonde qu’il enfoncent dans la neige pour retrouver la personne coincée sous la neige. Cependant, les interventions les plus fréquentes sont les entorses du genou sur les pistes balisées donc ce sont souvent des blessures moins graves qu’une personne ensevelie sous une avalanche.

Déclenchement des avalanches

Il y a des jours où la neige est trop haute parce qu’il a trop neigé. Alors les pisteurs-secouristes mettent des bombes particulières appelées CATEX ou GAZEX. Cela sert à déclencher les avalanches avant que les skieurs soient sur les pistes dans la journée. Sinon elles vont se déclencher toutes seules, dans la journée.

Le matériel de secours

Muriel a des sortes d’emballage qu’elle met sous la jambe d’une personne qui s’est cassée la jambe. Elle enlève l’air dans l’emballage et il devient dur comme de la pierre pour que la jambe ne bouge plus. Muriel nous a aussi montré une sorte de détecteur, appelé ARVA, qui recherche les gens qui sont coincés sous la neige. Les pisteurs secouristes ont tout un tas de matériel pour secourir les personnes blessée sur les pistes.

BRAVO et MERCI pour votre travail, les pisteurs-secouristes !

Marc et Seïdy.


Commentaires  Forum fermé